Les compagnies

Théâtre du Réel

Directeur artistique :
Yves Doncque

La compagnie le Théâtre du Réel s’est créée en 1985 autour du travail de Yves Doncque, sur une proposition de spectacles exigeants et accessibles à tous, ancrés au cœur de la société et des grandes interrogations qui la mettent en mouvement. A partir de ses créations, le Théâtre du Réel développe des espaces de dialogue et d’échange avec les publics au travers de rencontres, d’ateliers de pratique et de formations.

 

L’équipe, organisée en collectif de création, rassemble actuellement treize personnes, tous corps de métiers compris. Les décisions et les axes principaux sont débattus en compagnie. La démarche artistique relève du mouvement « indisciplinaire », mouvement qui refuse d’être reconnu pour une discipline ou un genre théâtral spécifique en donnant la préférence au geste créatif. Avec le réel (la réalité) comme principale source d’inspiration, la compagnie met en œuvre un processus exigeant de recherche de formes nouvelles et d’écriture de plateau pour ses créations. Le corps en mouvement, geste comme parole, est toujours prédominant pour interroger l’espace du spectateur, les modes de représentation, la société. En lien avec sa démarche artistique, le Théâtre du Réel mène des ateliers de pratique théâtrale dans les milieux scolaire, hospitalier et de l’insertion sociale, ainsi que des formations et des stages professionnels qui viennent nourrir son travail de création.

 

Yves Doncque – Metteur en scène, directeur artistique

 

Yves Doncque fonde le Théâtre du Réel en 1985. Dès l’origine, il travaille des formes théâtrales aux conventions affirmées, comme le théâtre de masques, et la commedia dell’arte, la marionnette et le clown, dont il montre les correspondances et développe les cohérences sous le nom de théâtre d’effigie. Cette recherche se met en place dans la quête permanente d’un théâtre populaire et novateur, parlant de son époque, et représenté dans des lieux ouverts et proches des publics. Yves y intègre régulièrement la dimension de la formation avec des ateliers et des stages proposés à des amateurs comme à des professionnels en accompagnement de son travail de metteur en scène.

 

Au cours de sa carrière il collabore notamment avec l’école du Piccolo Teatro de Milano, l’école de Théâtre Tandem de Valencia, le Mouvement Communication Culture de Montréal, le Théâtre Pour Enfants de Lausanne, le Théâtre-école de Montreuil, le Théâtre du Jard de Châlon-en-Champagne, Théâtre en Savoie, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble…

 

Spectacles

Sainte-Jeanne des Abattoirs

Brecht et le burlesque sont-ils compatibles ? Le Théâtre du Réel fait ce pari pour donner corps aux personnages complexes de cette pièce. Jeanne Dark croit à la charité et à son rôle dans le combat contre la misère. Cette membre fervente d’une association syndicalo-caritative entend changer le patron des abattoirs, Pierpont Mauler, pour qu’il soulage le dénuement des travailleurs de Chicago. Mais elle découvre que le chômage et la misère entrainent une dégradation morale : « les pauvres sont mauvais ». Au fil de son parcours, Jeanne voit à l’œuvre le libéralisme qui plonge l’économie et les employés dans la tourmente. Dès lors comment lutter et vivre, entre compassion et révolte, alors que la crise fait rage ?

 

Écrite par Bertolt Brecht entre 1929 et 1931, pendant la Grande Dépression, Sainte Jeanne des abattoirs est une fresque implacable sur l’Amérique à un tournant du capitalisme. Ce texte nous parle au présent de crise financière, de la violence d’un système qui broie l’être humain. Avec ce spectacle, le Théâtre du Réel poursuit le parcours de création engagé avec Infâmes ! sur les rapports femmes/hommes, dont le déséquilibre s’aggrave encore lors des périodes de troubles économiques.

 

©Charlie Dziedzic

Infâmes!

Création collective à partir de textes de William Shakespeare, Marivaux, Pauline Sales, Xavier Durringer, Claude Nougaro, Anne Sylvestre, Daniel Keene, Colette Lucie Raget, Rainer Werner Fassbinder, Aqua, Howard Zinn, Koffi Kwahulé, Léo Ferré.

 

Au sein de la compagnie et dans la société, se pose la question de la capacité d’une femme à diriger, de son aptitude à la mécanique contre l’aptitude aux tâches ménagères, du désir féminin, et des débats sur le genre :

 

Les hommes sont-ils différents des femmes, les femmes sont-elles semblables aux hommes ? Quand ces questions se posent, des tensions se créent, les visages s’exaspèrent et parfois quelques espoirs se forment : peut-être sommes-nous égaux ?

 

Nous avons donc décidé de mettre en scène notre époque et ses débats: femmes et hommes ensembles ? Séparés ? Sexe fort ou sexe faible ? Pourquoi ce paternalisme bien-pensant, qui définit l’homme comme le blanc protecteur d’inadaptées sociales ?

 

Un thème porteur des farces les plus grossières, comme des tragédies les plus raffinées.

©Marc Brunero

Espace de répétition

Le Baz’Art(s) est situé au 63, avenue du 8 mai 1945 à Saint Martin d'Hères. Ce lieu est consacré à l’art, à la culture, au spectacle vivant et est géré par un collectif d’associations en résidence permanente.

 

Le Baz’Art(s) regroupe une salle de répétition (plateau 7,40x7,40x2,50), une salle d’exposition, une salle de réunion, une cuisine et des bureaux.

 

Dans le cadre de sa politique de mutualisation, de soutien et d’échanges, le Baz’Art(s) accueille ponctuellement des artistes ou structures artistiques et culturelles.

Pour cela une demande doit être adressée par mail au Baz’Art(s) à l’adresse suivante :

lebazarts@gmail.com

 

Le dossier devra comporter en quelques lignes :

 

Présentation de la structure

Champ(s) artistique(s)

Participants

Projet (création, répétitions,…)

Dates et période(s) demandées

Contacts

 

Après étude et validation de la demande par le collectif, un rendez-vous est pris pour visite et fonctionnement du lieu pendant lequel une convention est signée entre les deux parties. Une participation financière de 15 euros la demi journée ou 30 euros la journée est demandée, ainsi que l’adhésion de 10 euros à l’association.

 

Plus d'infos : lebazarts.fr

Année de création : 1985

Théâtre
  • Théâtre contemporain
  • Théâtre d'effigies
Contacts
63, avenue du 8 mai 1945
38400 Saint-Martin-d-Hères
+33(0)457399892
Mentions obligatoires et partenaires

Le Théâtre du Réel est aidé suivant ses actions par le Conseil Régional Rhône-Alpes, le Conseil Général de l’Isère, la Ville de Saint-Martin-d’Hères, la DRAC Rhône-Alpes, la Fondation de France, la communauté d’agglomération « Grenoble Alpes Métropole » et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l’Isère.

La Nacre