Les compagnies

Théâtre du Lac

Directeur artistique :
Raphaël Simonet

Le Théâtre du Lac a été fondé sur l’eau… Dans un garage à bateau du lac d’Annecy en 1988.

Il explore différentes façons d’entrer en relation avec le public à travers un travail de création originale. Des représentations dans des lieux insolites : garages à bateau, usine, milieu rural, lieu de mémoire, bus de Lyon et d’Albertville… Des collaborations avec les C.E., chambres d’agriculture, structures pour personnes âgées…

Il recherche de nouvelles écritures théâtrales : Jean Luc Raharimanana, Christian Jalma, Denis Chegaray. Il s’empare du répertoire sous forme de montages (Thomas Bernard + Swift) ; de textes romantiques (Frankens-tein de Mary Shelley, Laurette d’Alfred de Vigny).

La monstrueuse extravagante injustice du monde, et le désir de révolte sont des thématiques récurrentes. Les choix esthétiques empruntent parfois aux masques et aux dé-formations corporelles.

Un autre axe de travail explore l’univers du langage, la dimension poétique et musicale des mots, au-delà du signifié. Soit à travers des textes classiques comme « L’Odyssée » d’Homère, soit à travers des textes contemporains comme « Le jour des corneilles » de Jean François Beauchemin.

La création « Bonjour » de Claude Ponti ouvre de nouvelles perspectives en direction des jeunes spectateurs, en poursuivant la recherche sur le langage et la force subversive de l’imaginaire. Les spectacles ont des formes de plus en plus légères et épurées.

Création en cours "Marcovaldo" d'Italo CALVINO

Raphaël Simonet, après des études scientifiques, suit une école de théâtre à Lyon durant 2 ans, dirigée par Louis Beyler, Alain Halle Halle, Pierre Byland…

Comédien au théâtre, il a notamment joué avec Stuart Seide, Philippe Adrien, Sylvie Mongin, Charles Joris, Gilles Chavassieux, Philippe Faure…

Il fonde le Théâtre du Lac en Haute-Savoie et met en scène une dizaine de spectacles, dont des commandes aux auteurs Christian Jalma, Jean Luc Raharimana. Il adapte différents textes pour la scène : « Frankenstein » de Mary Shelley, et « Laurette » d’Alfred de Vigny.

Il écrit « Les Vieux », « Cet été au château » qui sont produits par le Théâtre du Lac.

Il s’intéresse aux « farces » médiévales et contemporaines.

Il rédige un mémoire (Master2) « Brutalité et brusques ris d’une farce », dirigé par Mireille Losco-Lena

Spectacles

BONJOUR de Claude PONTI

Spectacle théâtral pour enfants de 5 à 105 ans

avec Robbas Biassi Bisongo et Raphaël Simonet

Spectacle disponible en 2017-2018

https://youtu.be/7yrEGkNIxNA

Un spectacle drôle et jubilatoire

Foisonnements et métamorphoses, comme dans l’œuvre graphique de l’auteur, la force ludique de l’imaginaire se saisit du monde et le revivifie.

Un texte d'un auteur d'aujourd'hui : Editons l’Ecole des Loisirs 2006

Par le jeu des mots et des situations cocasses, la pièce nous transporte et nous emporte. Tout est prétexte à jeux : personnages-animaux, et le langage même, assonances, néologismes, coqs à l’âne, jeux oulipiens…

La rencontre ludique entre KOUA et HETOI est l’occasion d'expérimentations et de découvertes jubilatoires, de réinventions et d’appropriations du réel. Le Jeu du théâtre est outil de transformations et de connaissances.

L’espace scénique : bi-frontal

Ouvertures pédagogiques

Travail sur le langage : Jeux de mots, polysémie, assonances, matière des mots, néologismes, quiproquos…

Jeux théâtraux : inventer des animaux, les faire bouger et parler à travers son propre corps…

Musicalité : jeux rythmiques, chants.

Thématiques : Rencontre avec l’autre et le monde par la médiation des jeux.

Possibilités d’ateliers de jeux théâtraux animés par les acteurs du spectacle.

La création "Bonjour" de Claude Ponti a bénéficié d'une Aide à La Résidence du Théâtre de Givors -Direction Yves Neff

 

©Didier Devos

MARCOVALDO d'Italo CALVINO

3 histoires d’ITALO CALVINO in MARCOVALDO ovvero le stagioni in città : - Champignons en ville - Lune et Gnac - Le lapin vénéneux

Durée du spectacle : 1 heure 10

Tous publics à partir de 11 ans

Marcovaldo est manœuvre. Il vit dans une mansarde avec sa femme et ses six enfants dans une grande ville d'Italie. Un citadin parmi d'autres. Mais lui, la publicité, le néon, la circulation, il ne les voit pas. Par contre, la moindre manifestation de la nature accroche son regard. Cette quête de nature lui vaudra une série d'aventures cocasses : cueillir des champignons à l'arrêt du tram, se battre contre une enseigne publicitaire lumineuse, devenir l'ami d'un lapin vénéneux.

Marcovaldo est aussi insignifiant et inadapté que la plupart d'entre nous, c’est pourquoi on l’aime et on rit.

« Ce qui transparait dans l’art de Calvino c’est une bonté. Une ironie qui n’est jamais blessante, jamais agressive, mais une distance, un sourire, une sympathie. » Roland Barthes

Un conteur, dans la Tradition du Jongleur selon Dario FO, dans une relation directe avec l’assemblée des spectateurs. Un passeur au plus près du texte, laissant agir l’écriture et la langue qui l’émeuvent.

Dans une relation proche et complice avec les spectateurs. Dans l’éphémère fragilité du théâtre, de la vie.

Un théâtre de l’épure, du signe, de l’évocation.

 

©Alain Oddou

Année de création : 1987

Théâtre
  • Théâtre classique
  • Théâtre contemporain
  • Théâtre jeune public
Contacts
4 Bis Avenue de Novel
74000 ANNECY
+33(0)6 30 72 75 01
Mentions obligatoires et partenaires

Le Théâtre du Lac a été aidé par le Conseil Général de Haute-Savoie, La Ville de Lyon, d'Annecy, Cran-Gevrier et d'autres Ministères d'Outre Mer et de la Culture et Régions…

Mais aidé surtout il est par la bravoure des artistes et techniciens intermittents, "suant, sel et eau, et poivre de corps".

Avec l'espoir d'une République en marche qui ne pue pas trop des pieds !

La Nacre