Les compagnies

Les Trois-Huit

Directeur artistique :
Vincent BADY - Alizée BINGÖLLÜ - Anne de BOISSY - Sylvie MONGIN-ALGAN - Guy NAIGEON -

A la question : «qu’est-ce qu’un collectif artistique ?» les Trois-Huit, compagnie de théâtre, ont une réponse qui, depuis plusieurs années, est «la leur» : un collectif dont font partie tous les collaborateurs, artistes ou non, et qui travaillent ensemble sur différents projets de création, individuels ou collectifs :

Vincent Bady, Alizée Bingöllü, Anne de Boissy, Julia Brunet, Denis Chapellon, Nathalie Laurent, Sylvie Mongin-Algan, Guy Naigeon, Marie-Emmanuelle Pourchaire

 

Et pour les membres de ce collectif, le NTH8 est un lieu privilégié où se frotter, se confronter à d’autres artistes, isolés ou en collectifs. Un lieu essentiel aussi pour marquer d’intensités, de désirs et d’émotions, personnelles et collectives, notre rencontre avec le public, notre travail dans la ville. Tout ceci nous concerne donc tous, collectivement, dans l’état de notre monde…

VINCENT BADY / AUTEUR, COMÉDIEN, METTEUR EN SCÈNE

Interroge théâtralement les dimensions politique et poétique de l’imaginaire urbain. Il développe des projets artistiques en lien avec les territoires de la ville, et y associe des habitants ou des groupes d’habitants.

 

ALIZÉE BINGÖLLÜ / COMÉDIENNE

Alizée Bingöllü, comédienne, intègre le collectif Les Trois-Huit en septembre 2015. Elle est également chanteuse dans le groupe Ödland.

 

ANNE DE BOISSY / COMÉDIENNE, METTEUSE EN SCÈNE

Anne de Boissy est comédienne dans les projets des metteurs en scène du collectif et dans d’autres compagnies. Parallèlement, elle est responsable artistique du projet Théâtre et Langue des signes.

 

SYLVIE MONGIN-ALGAN / METTEUSE EN SCÈNE

L’exploration de nouvelles écritures dans un aller-retour avec les grands textes du passé, ainsi que la mise en évidence des femmes dans l’histoire de l’art et de la création contemporaine, caractérisent sa démarche théâtrale.

En compagnie de la dramaturge Ximena Escalante, elle s’embarque pour une nouvelle traversée France / Mexique avec des escales théâtrales et poétiques en Espagne et au Chili.

 

GUY NAIGEON / METTEUR EN SCÈNE, COMÉDIEN, PASSEUR

Expérimentation, recherche et transmission – absolument. 

Spectacles

UNE CHAMBRE À SOI

En 1928, Virginia Woolf est invitée dans deux « collèges » féminins de l’université de Cambridge à donner une conférence sur les femmes et la fiction. Un an plus tard, ce travail sur les disparités homme-femme au fil de l’Histoire, montrant combien la sujétion économique de la femme l’a longtemps privée de la liberté d’écrire, sera développé et publié sous A Room of One’s Own / Une chambre à soi.

Auteure de génie, critique littéraire et éditrice, Virginia Woolf a fasciné ses contemporains par sa créativité d’avant-garde et sa vie de femme libre. En 1929, elle publie Une chambre à soi, essai passionnant et énergique, plein de lucidité et d’humour qui deviendra un véritable texte de référence pour le droit des femmes à l’égalité et à la liberté intellectuelle.

Photo©Lorenzo Papace

RIVESALTES FICTIONS QUESTION SUIVANTE

Rivesaltes-Fictions raconte un trajet dans les décombres historiques et les traces imaginaires d’un camp militaire de Languedoc-Roussillon qui, de 1940 à 2007, a servi à interner successivement plusieurs catégories d’étrangers.

 

« Rivesaltes-fictions » expose un trajet personnel, subjectif, mon arpentage des lieux géographiques, historiques, imaginaires d’un camp d’internement qui a pris diverses formes pendant presqu’un siècle. Le spectacle ne vise pas à restituer une histoire chronologique du lieu mais à travailler la mémoire qui en reste, comme un bloc de traces enchevêtrées, fragmentaires. Dans les décombres actuelles du camp, il cherche à faire glisser les unes sur les autres les images du passé et du présent afin de questionner nos représentations d’un camp comme celui de Rivesaltes qui a perduré jusqu’à récemment. L’écriture mêle les

documents, les témoignages réels et reconstruits, elle reconstitue des moments de l’histoire singulière de personnes internées, elle fait parler des témoins indirects (habitants voisins du camp, employés d’organismes ou de services attachés), elle travaille les formes de la

communication et du discours politiques sur l’histoire du camp. Elle explore l’imaginaire lié à la mémoire d’un lieu d’infamie.

Vincent Bady, auteur et metteur en scène

Photo©Lorenzo Papace

Espace de répétition

NTH8/Nouveau Théâtre du 8e

Plus d'infos : contact@nth8.com

Année de création : 1992

Théâtre
  • Théâtre contemporain
Contacts
22 rue du Commandant Pégout
69008 LYON
+33(0)4 78 78 33 30
Mentions obligatoires et partenaires

Les Trois-Huit au Nouveau Théâtre du 8e sont conventionnés

par la Ville de Lyon, le Ministère de la Culture-DRAC Rhône-Alpes et

la Région Rhône-Alpes (convention quadriennale). Licences n°1-145844 / 2-145845 / 3-145846.

La Nacre