Les compagnies

Excès Terra Cie

Directeur artistique :
François Clamart

Il nous paraît essentiel de replacer le spectacle vivant au cœur des questions sociétales, en contradiction avec une des tendances, plus élitiste qui consiste à confondre spectacle vivant et art contemporain.

Pour nous, le spectacle ne peut être que vivant ! Ainsi nous prenons en compte les questionnements des populations avec toute la considération dévolue aux publics.

Dans cette démarche, l’échange prévaut sur l’exhibition.

Notre volonté n’est pas de séduire mais de tenter d’éclairer ou tout au moins de questionner. Le choix des oeuvres est, par la force de ces choses, ni le fait du hasard ni la commande d’un organisateur, mais l’expression écrite de ce qui fait pour nous écho aux problématiques actuelles.

François CLAMART

se forme comme administrateur a l’ENSATT à Lyon et comme comédien au CNR de Nantes et au Théâtre de l’Ombre à Paris. Il travaille alternativement comme comédien, metteur en scène, administrateur et pédagogue à l'ENSATT notamment.

Comme metteur en scène, il aborde principalement le théâtre contemporain avec Loretta Strong de Copi, Une fin de semaine très ordinaire dans des paysages variés de Y. Simon, Farces et tragédies paysannes d’après Maupassant, Gang de P. Minyana, Haute surveillance de J. Genet, et réalise de nombreux assistanats à la mise en scène.

Comme comédien, il joue dans des mises en scène de JL Tardieu (Tistou les pouces verts, L’Homme de la Mancha, Chantecler), de P. Verschueren (Baal, La grande querelle, Europa, Cabaret du diable…).

Administrativement, il collabore avec la Cie des Saltimbanques, Ecla Théâtre, le Théâtre Ephéméride, La Cie Champ Libre de Redjep Mitrovitsa, Le Bateau Théâtre, Alizée Prod, Odyssée Arts et le Théâtre de Jade.

De 1988 à 2003, il intervient comme pédagogue de théâtre dans de nombreuses structures. Il a été nommé administrateur du Théâtre de Vénissieux en 2009. Aujourd'hui il est administrateur de la Comédie de Saint Etienne, Centre Dramatique National.

 Il est le créateur et co-responsable de l’association Excès Terra Compagnie.

Spectacles

L'Âme du Peuple

L'âme du Peuple puise son inspiration dans l'ouvrage Actes et Paroles. C'est un recueil de pensées politiques de Victor Hugo qu’il livra à la tribune de l’Assemblée Nationale les temps où il y fut élu. Il est également émaillé de textes écrits durant son exil à Jersey et Guernesey entre 1852 et 1870.

Dans cet ouvrage le lecteur y puise l’idée, l’argument et le débat nécessaire à la démocratie. Il n’est pas parole de vérité, mais plus simplement parole d’interpellation. Tout y est ! De la lutte contre la misère à celle contre la peine de mort. De la nécessaire défense de la liberté de la presse, comme la liberté de parole, où le citoyen découvre l’engagement d’un homme qui bien que croyant en dieu défend en son temps une école publique fondée par un Etat laïque. Victor Hugo n’est pas un prophète, encore moins un guide, mais simplement un homme fait de doutes et de contradictions qui le rendent honnête envers lui- même et devant le Peuple qu’il l’a élu.

 

Excès Terra Compagnie et Stéphan Lhuillier à la mise en scène ont travaillé sur une forme théâtrale, où les textes de Victor Hugo seront livrés dans une atmosphère et un imaginaire du 21eme siècle d’aujourd’hui.

L’interprétation des trois comédiens sera alors respectueuse de l’esprit et de l’écriture du poète homme politique et ainsi sorti du Panthéon et d’un inconscient collectif parfois rébarbatif, parce qu’appris à l’école primaire sous forme de récitation.

La fête de Moussa

Un spectacle adapté d'après « La fête de Moussa » d'Henri Gougaud

in L’arbre d’amour et de sagesse

© Editions du seuil, 1992 et Editions Points, 1997.

 

Une quête du bonheur...

 Une jeune fille rêve d’aller, vêtue d’un joli pagne fin, à la fête du soir et ainsi rencontrer Moussa, le fils du roi ! Pour gagner ce pagne, elle devra d’abord ramasser des figues pour sa mère. Naïve, elle cueille des figues vertes... Commence alors pour elle une succession d’épreuves...

La Fête de Moussa est un conte emprunt de sagesse, nous rappelant la nécessaire solidarité des hommes entre eux et leur équilibre face à la nature.

 

 

 

©Olivier Perriraz

Année de création : 2005

Théâtre
  • Danse/théâtre
  • Théâtre classique
  • Théâtre contemporain
  • Théâtre de marionnettes
Contacts
8 rue des Fantasques
69001 Lyon
+33(0)6 86 86 11 95
Mentions obligatoires et partenaires

N° de licence : 2 1011455

La Nacre