Les compagnies

Epsilon

Directeur artistique :
Epsilon

Epsilon s’inscrit dans le projet de relier des univers singuliers aux inspirations plurielles, pour en proposer de nouvelles approches.

C’est donc entre tradition et modernité que se dessinent les contours d’une musique actuelle vivante. Si la mémoire est convoquée, point de réminiscences artificielles ni de tourisme musical. Ce qui se joue ici, entre la gravité et l’envol, ce sont les rivages d’un chant universellement méditerranéen.

 

Epsilon est un ensemble composé de Jean-Philippe Chassagne (percussions), Claire Longueville (flûte traversière et chant), Sylvie Riffard (chant), Mehdi Samaï (cordes), Rehan Shaikh (guitare).

Spectacles

Epsilon

Avec la publication de « l’édit d’expulsion des Juifs » en 1492, l’Espagne mettait fin à la « Convivencia » pendant laquelle, musulmans, juifs et chrétiens avaient contribué au rayonnement de la culture dite andalouse fondée sur la tolérance, le métissage et le vivre ensemble. Les Séphardim s’exilèrent en Afrique du nord, dans tout le bassin méditerranéen et notamment en Grèce ainsi que dans l’empire Ottoman, y apportant leur culture qui sera source de nouveaux métissages.

Plus tard, au début du 20ème siècle, leurs descendants, ainsi que les Grecs, expulsés de Turquie, inventèrent dans les tavernes des grandes villes portuaires grecques un genre musical nouveau, désormais connu sous le nom de Rébétiko.

Epsilon fait chanter et danser ce socle commun venu du fond des âges, raconte une histoire intemporelle portée par les voix, le oud, le luth crétois, le bouzouki, la guitare, les percussions méditerranéennes et iraniennes, ainsi que la flûte traversière.

©Epsilon

Séverine : la Grèce et moi

Séverine, la Grèce et moi, est un spectacle qui propose un axe de liaison entre une musique assez méconnue en France (le Rebétiko), et une actualité politique et économique préoccupante.

Autour d’un texte truculent ciselé par Dominique Bouchery, c’est un voyage au cœur du Rebetiko qui est proposé ici. Les grands auteurs/compositeurs de légende, comme Markos Vamvakaris et Vassilis Tsitsanis y ont la part belle, mais on n’oubliera pas les vieux « Smyrnéikos » aux accents orientaux qui sont un des creusets de cette musique si originale et vivante.

Un dialogue s’installe entre un personnage de comédie narrant avec entrain une aventure politico-picaresque, et la musique. La narratrice devient chanteuse, les musiciens renvoient la balle et interviennent dans l’histoire … et ce sont aussi les arcanes de la crise grecque qui se dévoilent.

©Epsilon

Année de création : 2015

Musique
  • Musiques traditionnelles et du monde
Contacts
Quartier Gade
26300 Chatuzange le Goubet
+33(0)631699684
Mentions obligatoires et partenaires

Soutenu par les auditeurs, en recherche de partenaires.

La Nacre