Les compagnies

Ensemble Op.Cit

Directeur artistique :
Guillaume Bourgogne

Op.Cit, Orchestre pour la Cité, est un ensemble protéiforme qui s’aventure sur les terrains fertiles à la croisée du répertoire de tradition classique et des musiques improvisées. Chaque collaboration est une nouvelle quête d’inouï et d’émotions. Ses musiciens se regroupent autour de deux centres de gravité : le quatuor à cordes, et un trio formé par le piano, la contrebasse et la batterie. La démarche de l’Ensemble, initiée par son chef et directeur artistique Guillaume Bourgogne, s’inscrit dans une écoute du monde contemporain et de ses différents modes d’expression artistique. Il s’entoure pour ses créations de solistes évoluant dans d’autres univers musicaux comme le jazz, les musiques électroniques ou les musiques traditionnelles, et d’artistes issus d’autres champs de création : danse, théâtre, arts plastiques et arts numériques. Les concerts sont pensés comme des œuvres à part entière, moments musicaux ouverts sur le monde, qui trouvent leur cohérence non pas autour d’un répertoire mais plutôt d’une idée-force. Grâce à cette démarche de décloisonnement des styles, il s’adresse à un public très large, initié ou non.

 

Guillaume Bourgogne étudie le saxophone à Lyon, sa ville natale, avant d’entrer au CNSMD de Paris où il obtient le diplôme de formation supérieure en direction d’orchestre dans la classe de Janos Fürst. Aujourd’hui, il est chef principal de la Camerata Aberta (Sao Paulo - Brésil), professeur à l'Université McGill (Montréal - Canada) et directeur musical de l’ensemble Cairn (Paris) aux côtés du compositeur Jérôme Combier et avec lequel il grave plusieurs disques récompensés par la critique. Il est invité par des formations comme l’Orchestre Gulbenkian (Lisbonne), l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre Philharmonique de Séoul, l’Ensemble TIMF (Corée du sud), ou par des ensembles tels que Contrechamps (Genève) Court-circuit, L’Itinéraire (Paris), Les Temps Modernes, L’Ensemble Orchestral Contemporain (Lyon) ou Linéa (Strasbourg). À la tête de ces orchestres, il donne des concerts dans les grands festivals mondiaux.

En 2008, il fonde l’ensemble Op.Cit, « Orchestre pour la cité » (Lyon), dont la ligne artistique atypique fait se rencontrer musique savante et improvisation, musique de chambre et pièces d’orchestre, musique du répertoire et créations.

Spectacles

Op.Cit Malik

Op.Cit invite le flûtiste, compositeur et vocaliste Magic Malik pour une rencontre sur des compositions écrites pour l'Ensemble. Un trio de jazz et un quatuor à cordes viendront accompagner le flûtiste.

Sa composition Pavages pour l'aile d'un papillon projette de superposer deux formes d'improvisation, deux plans d'"écriture" liés par un matériel polyphonique et polyrythmique.

Guillaume Bourgogne a par ailleurs sollicité le compositeur Alexandros Markeas, également pianiste et improvisateur, personnalité hors normes de la création musicale. Sous le titre Broadway Boogie, il a imaginé une œuvre inspirée du peintre Piet Mondrian, qui se fonde sur le ryhtme, rythme des formes, des structures, des couleurs. Surperpositions et variations de vitesses irriguent l'ensemble de la démarche qui se veut résolument ludique, sorte de bal imaginaire.

 

© Christian Genin

Fricassée de Maris

Spectacle musical autour de mythes érotiques d'Amazonie

Betty Mindlin, anthropologue brésilienne, nous donne à goûter aux histoires que des femmes et des hommes racontent et transmettent au sein de différents peuples indigènes de l'Etat brésilien de Rondônia (Amazonie) qui n'avaient encore eu aucun contact avec des colonisateurs européens il y a encore quelques décennies. On est transportés dans un univers magique, aussi drôle que terrible, où se conjuguent plaisirs et affres du sexe, gastronomie et relations entre vivants et esprits. Pour conter les mythes les plus inouïs de ce recueil nommé Fricassée de maris, l'ensemble Op.Cit fait appel à Chloé Bégou, comédienne et metteuse en scène aussi précise que musicale. Narration et musiques composées ou improvisées se percutent et s'interpénètrent dans un duo performatif avec la clarinettiste Élodie Pasquier, dont l'instrument n'est que prolongement du souffle et de la voix. Les imaginaires des compositeurs Raphaèle Biston et Antoine Arnera sont ici convoqués pour faire mijoter le fond de sauce de notre Moqueca, où se mélangeront les sucs de la harpe de Laure Beretti et la verve imprévisible de Op.Cit trio (Escoffier-Berred-Scarpa).

© Richard Meunier

Année de création : 2008

Musique
  • Jazz et musiques improvisées
  • Musique classique et contemporaine
Contacts
9 rue Rivet
69001 LYON
+33(0)6 89 16 64 00
Téléchargements
Mentions obligatoires et partenaires

L'ensemble Op.Cit est soutenu par la Drac Rhône-Alpes, la Ville de Lyon, la Région Rhône-Alpes, la Sacem, la Spedidam et l'Adami.

La Nacre