Les compagnies

Compagnie sous X

Directeur artistique :
Alix Denambride

La Compagnie sous X est née du désir d’appréhender la création comme identité multiple et variable, zone de libre échange et de rencontres.

 

Expérimentation d’une esthétique plurielle, la Compagnie sous X propose, par l’écriture et la mise en espace/lumière, d’explorer différentes formes de théâtre. Son obsession majeure étant la recherche du point de déséquilibre entre fiction et réalité.

 

Groupe à géométrie variable, la Compagnie sous X sollicite des collaborations auprès d’artistes de différents horizons (comédiens, danseurs, musiciens, artistes sonores, artistes numériques, plasticiens...) mais aussi d’autres regards professionnels (sociologie, architecture, urbanisme) ou de volontaires au partage.

 

La Compagnie sous X multiplie également ses lieux d’actions, s’adaptant à différents types espaces. Les projets développés investissent aussi bien plateaux de théâtre, qu’espaces non dédiés à la représentation, se propageant jusque sur les ondes radiophoniques et territoires numériques.

Alix Denambride

Auteure, Metteure en scène et Comédienne

 

Elle étudie les arts du spectacle et les lettres modernes à l’Université Lumière Lyon 2 et explore en parallèle le métier de comédienne notamment au Conservatoire de Villeurbanne.

 

En 2009, elle fonde la RMBC et co-signe la mise en scène du spectacle Et mon tout est un homme, ré-création collective d’après Richard III de William Shakespeare.

 

Souhaitant se tourner vers la mise en scène, elle est, en 2010, l’assistante d’Eric Massé (Compagnie des Lumas) puis d’Angélique Clairand de la même compagnie. En 2012, elle accompagne le travail du chorégraphe Mark Tompkins (Cie I.D.A.).

 

Conquise par la dynamique des nouvelles écritures en espace public, elle intègre en octobre 2011 la quatrième promotion de la Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue à Marseille. Elle en sort en avril 2013 et la RMBC devient la Compagnie sous X. Depuis, elle a crée au sein de cette compagnie No Visa for this Country et Le Preneur de son.

 

Parallèlement, elle poursuit son travail de performeuse lors d’évènements dans des lieux spécifiques comme des hôtels et elle oeuvre également pour d’autres artistes en France et en Europe comme le collectif d’artistes numériques Orbe (Murmures Urbains), l’artiste hollandaise Judith Nab (Mijn huis, de rest van de wereld (en daarbuiten)) ou encore Le collectif slovène Ljud Group (Streetwalker Gallery).

Spectacles

No Visa for this Country

Travelling fictionnel en paysage urbain, No Visa for this Country est l'histoire d'une disparition, celle de Jeanne.
Inspiré du road movie, No Visa for this Country met en exergue ce paradoxe qui fait qu’un avis de disparition rend l’absent éminemment présent. Ce dernier devient peu à peu une multitude de traces dans la ville.
Mêlant partitions sonore et chorégraphique, cette proposition s’appuie sur la construction de visions fictionnelles dans des espaces de circulation, lieux anonymes, privés ou publics, intérieurs ou extérieurs, lieux de passage, mais aussi lieux d’incertitude et d’errance. Parfois égaré, le public est physiquement immergé dans les pas de cette femme, dans son errance. Voyage à la fois physique et mental, le spectateur, guidé et cheminant avec un casque, glisse peu à peu dans la fiction qui semble déborder du cadre du spectacle.

©augustinlegall

Terre Commune

En mars 2014, Alix Denambride assiste à l’enterrement d’un SDF au cimetière Saint Pierre à Marseille. Il sera enterré à même la terre, en « terres communes », locution euphémique remplaçant « fosse commun ». 
Même au champ du repos, les allées rectilignes et désherbées divisent les quartiers riches des quartiers pauvres. De cette « terre commune » a germé ce projet ou devrait-on plutôt parler de nécessité, celle de faire corps social en un lieu commun, de mettre en lumière ceux que la société laisse chuter et enterre au carré des indigents.

©alexabrunet

Année de création : 2005

Arts de la rue
  • Créations transdisciplinaires pour site spécifique
Contacts
33 rue Pasteur
69007 Lyon
+33(0)4 37 28 51 27
Téléchargements
Mentions obligatoires et partenaires

Aide à la création pour la création No Visa for this Country

Aides financières :

- Bourse d’écriture SACD DGCA « Ecrire pour la rue 2013 »

- Aide à la résidence de production de la DGCA du Ministère de la Culture et de la Communication

- Fiacre (volet mobilité internationale) de la Région Rhône-Alpes

- SACD « Auteurs d’espaces 2015 »

Co-production :

- La Paperie (Centre National des Arts de la Rue) à Saint-Barthélémy-d’Anjou

- Le Citron Jaune (CNAR) à Port-Saint-Louis-du-Rhône

- Les Usines Boinot (CNAR) à Niort

La Nacre