Les compagnies

Compagnie Alexandra N'Possee

Directeur artistique :
Abdennour Belalit et Martine Jaussen

Fondée en 1994 et codirigée par les chorégraphes Martine Jaussen et Abdennour Belalit la compagnie possède à son actif une quinzaine de créations.

Les créations « Nos Limites » et « Né pour l’autre » ancrent la renommée nationale et internationale d’Alexandra N’Possee. Les chorégraphes engagent, dès l'origine, une politique d’enseignement et de formation à la danse hip hop tant au niveau national qu’international (Allemagne, Tunisie, Territoires Palestiniens, République d’Haïti, Russie…).

En 2009, elle crée deux formes courtes (les duos) « Zig Zag » et « Swingin’ Savate » pour la décentralisation qui sont présentées au Festival d’Avignon 2010 et en tournée en France.

En 2010, avec sept danseurs russes, ils créent « Odyssée », spectacle labellisée dans le cadre de l’année Croisée France-Russie, ils obtiennent deux nominations « Meilleur spectacle » et « Meilleurs chorégraphes » aux Masques d’Or de Moscou 2011 et entament une tournée européenne (Russie, France, Norvège, Allemagne, Liechtenstein, Pays de Galles…)

En 2010/11, ils créent le spectacle intitulé « Les S’Tazunis » et obtiennent le Trophée Culture / Prix Béatrice de Savoie attribué par les habitants et le Conseil Général de la Savoie pour son rayonnement international.

Martine Jaussen et Abdennour Belalit préparent leur nouvelle création « ANIMA », conte initiatique dansé mêlant arts de la marionnette, théâtre d’ombres, cinéma d’animation et vidéo.

 

Abdennour Belalit

 

Danseur, chorégraphe et co-directeur artistique de la compagnie Alexandra N'Possee depuis 1994. Il y co-signe deux créations « Un pied sur le fil » en 1996 et «Terre de Lumière» en 1998. En 2000, il co-signe avec Kader Attou, pour la Cie Accrorap, «Prière pour un fou». Il interprète également durant plusieurs années et pour la même compagnie, «Anokha» et «Douar».

En 2000, il crée également pour Alexandra N'Possee «Traces» pièce pour 6 danseurs, puis «Né pour l'autre» en 2001, un duo toujours en tournée actuellement. Suivront «Kiteb» pièce pour 4 danseurs en 2003, «Azimut» en 2004.

Il crée en 2010, une pièce pour 6 danseurs intitulée «Les S'Tazunis» et a chorégraphié la pièce « Odyssée » dans le cadre de l’année croisée France-Russie 2010.

 

Martine Jaussen

 

Danseuse, chorégraphe et co-directrice artistique de la Cie Alexandra N'Possee depuis 1994, elle a interprété sept des douze spectacles de la compagnie.

Elle a assuré la direction artistique et la chorégraphie des 3 projets de défilé dans le cadre de la Biennale de la Danse de Lyon en 2000, 2002 et 2004. Elle dirige une dizaine d'ateliers de formation à la danse hip hop en Savoie et en Isère.

En 2005, elle a chorégraphié son premier spectacle intitulé «Gadji», puis «Nos Limites» en 2008, et le duo «Swingin' Savate» en 2009. Elle a chorégraphie la pièce « Odyssée » dans le cadre de l’année croisée France-Russie 2010.

 

Spectacles

Nouvelle création "Anima"

Ce spectacle prendra la forme d’un conte initiatique dansé. Son déroulement sera donc celui d’un parcours, d’une quête, celle d’un homme à la recherche de cette force étrange qui le pousse à se mouvoir. L’homme cherche depuis toujours à (se) donner une représentation de son propre corps en mouvement, de sa propre image. Il cherche à la fois à la comprendre, à l’apprivoiser, à la mettre en scène. Comment représenter aujourd’hui cette recherche continue du prolongement de soi, notamment à travers la danse ? Faut-il absolument que le mouvement ait un sens.

Renaud Vezin

Les S'tazunis

Difficile de nier la force créatrice et contagieuse des Etats Unis, aussi difficile que d’admettre sans nuance l’idéal du modèle. L’Amérique, dans sa disproportion, fabrique du rêve autant que des désillusions, fascine autant qu’elle agace.

Cette pièce, en convoquant les symboles et les mythes qui construisent l’image universelle des Etats Unis, exprime la reconnaissance autant que la prise de distance avec ses emblèmes.

Les S’Tazunis, est un projet d’écriture chorégraphique utilisant toute la gestuelle de la danse hip hop au service d’un questionnement légitime : Quelle influence peuvent avoir les images fortes de l’Amérique sur une jeunesse française issue des banlieues et nourrie de cultures d’origine variées? Que reste-t-il de tout cela après digestion ?

 

Gilles Garofoin

Année de création : 1994

Danse
  • Hip-hop
Contacts
55 route de Lyon
73160 Cognin
+33(0)479853140
Mentions obligatoires et partenaires

Compagnie subventionnée par la DRAC Rhône-Alpes

Conventionnée par la Région Rhône Alpes, le Conseil Général de la Savoie et la ville de Chambéry (2012/2013/2014)

Soutenue par l’Institut Français pour certaines de ses tournées internationales et par la Caisse des Dépôts et Consignations

Soutenue par la Ville de Cognin pour l'accueil en résidence au Canal des arts

La Nacre