Les compagnies

Combats Absurdes

Directeur artistique :
Matthieu Loos

La Compagnie Combats Absurdes est née le 08.09.10 sous l'impulsion de Matthieu Loos.

Depuis quelques saisons, elle s'installe dans le paysage culturel lyonnais comme une jeune troupe tournée vers le théâtre contemporain, l'international, et les questionnements fondamentaux soulevés par quelques auteurs du théâtre de l'absurde (Ionesco, Becket, Albee,...).

Les premières créations furent :

- Notre Ionesco (mes Mat Loos) - crée à Berlin(All) en mar 11, en tournée à Graz (Aut) en nov 12 ;

- Music Hall (JL. Lagarce, mes Elise Dano) – crée au théâtre des Marronniers en sep 11 ;

- Vertiges (J. Fosse, mes Mat Loos) - mis en espace pour Régénération 2012 au TNG / CDN de Lyon en janvier 2012,

- Moon's Pocket (mes Mat Loos et Marko Mayerl) – programmé à Würzburg (All) en oct 2012 ;

- La Maison et le Zoo (E. Albee, mes Mat Loos) – crée au théâtre de l'Elysée en jun 12.

Matthieu Loos est un comédien formé à Strasbourg, et un alsacien formé à l'art dramatique. Ou l'inverse. Peu importe.

 

A la télévision, il a travaillé sous la direction de Fabrice Gobert, Frédéric Mermoud, Bernard Stora, Michel Favart, et Vincent Jaumotte.

Au théâtre, il a été mis en scène par Mohamed Brikat, Ragnhild Lund, Gérard Col, Vincent Faller, Marko Mayerl, Elise Dano.

Il collabore aussi avec la chorégraphe Winship Boyd, dans le cadre des créations de la compagnie Itchy Feet.

 

Puisqu'il fut initié au théâtre, adolescent, par l’improvisation, qui impose à l’interprète d’assumer spontanément les rôles d’auteur et de metteur en scène, Matthieu est un acteur passionné par la création ! Il partage la direction artistique d’un des collectifs français d’improvisation les plus innovants : Et Compagnie. Reconnu internationalement dans cette discipline aux contours infinis, il écume depuis 15 ans les scènes du monde entier (France, Montréal, Oslo, Edmonton, Berlin, Turin, Amsterdam, …)

 

Entre 2004 et 2010, il fut directeur du festival Spontanéous, qui célèbre à Lyon la création spontanée sous toutes ses formes. L'évènement est aujourd'hui une référence internationale incontournable.

 

Format original mettant en scène la parole des habitants d'un quartier, son projet « Philtre – un quartier, un spectacle » a été représenté au TNG / Centre Dramatique National, au Théâtre de la Croix-Rousse / Scène Nationale de Lyon, et fut en tournée à Turin, Berlin, Stockholm et Amsterdam.

Spectacles

La Maison et le Zoo

"Tout monstre était d'abord un homme."

Edward Albee dans Tiny Alice

 

1958

Edward Albee écrit sa première pièce en trois semaines : The Zoo Story.

Central Park.

Peter lit tranquillement son livre sur un banc. De retour d’une promenade au Zoo,

Jerry apparaît, désoeuvré et inquiètant. De leur rencontre surgit l’animal qui dormait

en Peter.

2009

Edward Albee écrit Homelife, qui constitue un préambule à The Zoo Story.

Un appartement new-yorkais, longeant Central Park.

Peter et sa femme Ann passent l’après-midi dans leur salon. Ils conversent, et Peter

part finalement à Central Park, lire son livre sur un banc…

Dans Homelife, que se passe-t-il qui poussera Peter à affronter Jerry quelques

heures plus tard ?

Djoul Marigliano

Vertiges

Spectacle jeune public (dès 7ans), imaginé à partir des textes "Kant" et "Si Lentement" de Jon Fosse.

 

Kristoffer a huit ans. Il est au cours élémentaire.

Ne parvenant pas à trouver le sommeil, il s'efforce de contenir ses pensées à l'intérieur de sa chambre...

mais rien n'y fait : il s'interroge continuellement sur l'univers.

Qu'y a-t-il au-delà de notre monde ? Rien ? Pas de limites, notre monde ? Pas de bords ?

Kristoffer ne comprend pas, et il n'aime pas les choses qu'il n'arrive pas à comprendre.

Sans déjouer véritablement l'énigme de son fils, malheureusement soumises aux contingences humaines de

la perception, le père va délicieusement apaiser Kristoffer, et finalement l'abandonner à ses rêves.

Le lendemain, parce qu'il a volé une banane à une vieille dame, Kristoffer doit affronter son accablante

conscience, jumelée pour l'occasion au visage "plein d'angles" de sa mère.

Sans faire triompher la morale, les circonstances permettront encore d'alléger le coeur du jeune Kristoffer,

sujet à un nouveau vertige, supendu en lui-même.

Morales, spatiales ou temporelles, quelles sont les limites auxquelles nous sommes confrontés ?

Et si toutes ces limites étaient en nous ?

Si notre manière de pensée en était elle-même reponsable ?

Alors ce monde-là qui s'achève en nous, ce monde immense qui s'évanouit en nous, cet univers qui se

résout en nous, ce monde-là, donne le vertige.

Akin Duzakin

Année de création : 2010

Théâtre
  • Théâtre contemporain
Contacts
21 rue Claudius Linossier
69004 Lyon
+33(0)682126587
Mentions obligatoires et partenaires

La compagnie Combats Absurdes est subventionnée par la région Rhône-Alpes, dans le cadre du Fiacre.

La Nacre