Les compagnies

Cie Harry Albert

Directeur artistique :
Harry Albert

Créée en 2000, la compagnie Harry Albert a construit sa vision de la danse contemporaine à travers des échanges avec des professionnels du monde entier. Elle a collaboré une dizaine d'années avec la compagnie Azanie et son directeur artistique Fred Bendongué. Depuis 2004, un triptyque ("Preface" D'un Fil à l'Harmonie, "Pour un Regard" et une autre création Le Destin des Images" ont vu le jour. En 2013, la création jouera partout en France sa nouvelle création "Le Pas ne s'achète pas".

Amoureux de la danse sous toutes ses formes Harry Albert est un autodidacte touche à tout. Danseur depuis sa plus tendre enfance il a su s'inspirer du meilleur de la danse caribéenne, de la danse classique, contemporaine, hip hop pour créer une nouvelle énergie Jazz.Il a tenu à partager avec ses danseurs les techniques apprises aux Etats-Unis (Doris Humphrey, Merce Cunningham, Martha Graham et Laban) mais aussi des méthodes d’apprentissage novatrices comme celles de l’école American Dance Center Repertory ensemble Alvin Ailey. Son talent en tant qu'interprète comme en tant que chorégraphe a été de nombreuses fois reconnues.

Spectacles

Le Destin des Images

Pièce pour 7 danseurs

 

Inspirée par la vision du tableau de Théodore Géricault Le Radeau de la méduse, cette création nous interroge sur notre rapport aux autres et dépeint les phases de la vie de innocence à la mort.

La compagnie met en mouvement le célèbre tableau et retranscrit toutes les émotions de cette catastrophe. Comme si le peintre avait cherché à travers son chef d’œuvre à saisir les moments de la vie et à retranscrire toutes les émotions qui nous caractérisent.

L’homme est égoïste, en proie à la solitude. Il se cherche, il se confronte aux autres. De cette rencontre

Certains sont en proie au désespoir alors que d’autres espèrent encore. Et si une lumière d’espoir nait de l’optimisme, chacun agit encore pour soi et pour soi seul. Il veut s’accaparer l’espace, se l’approprier pour toujours.

La vie est une succession de tableaux que la danse retranscrit. Métissage entre art chorégraphique et art plastique, ce spectacle de sept danseurs est avant tout une pièce qui parle du rapport individuel à la société et de l’image que nous reflétons.

 

©Cie Harry Albert

Le Pas ne s'achete pas

Pièce pour 1 danseur, 1 musicien et 1 slameur

 

Quelles traces a laissé la colonisation dans les mentalités? Alors que le racisme semble s'être atténué, certains individus vivent encore enfermés dans une représentation sociale qui les fragilise. Mais en chacun de nous vit une lumière d'espoir et de changement. Si on la cultive tel un trésor on apprend alors que nul ne peut nous empêcher d'avancer et de grandir. Conscient de cette force, l'individu laisse derrière lui les craintes, le désespoir et l'agenouillement. Il voit haut car il se fait désormais confiance, il goute enfin à la liberté !

Espace de répétition

Installé dans un studio de 1 000 m2, la compagnie peut offrir un espace de répétition pour toutes les compagnies de danse.

Année de création : 2000

Danse
  • Danse contemporaine
  • Jazz
Contacts
19 bis rue Poizat
69100 VILLEURBANNE
+33(0)478547740
Mentions obligatoires et partenaires

...

La Nacre