Les compagnies

Cappella Forensis

Directeur artistique :
François Bernard

La Cappella Forensis se consacre à l´interprétation d´œuvres mêlant voix et instruments, sans borner chronologiquement son répertoire. Créée en 2009, elle est dirigée par François BERNARD.

 

Le nom Cappella Forensis peut se traduire de deux manières : Cappellaindique, plutôt qu'une vocation à la musique sacrée, un effectif réunissant voix et instruments, dans un travail profondément commun. Forensis est un mot plus ambigu : traduit par "du Forez", il indique l'origine géographique de l'ensemble. Mais on peut également le traduire par "du Forum". L'ensemble est ainsi consacré au forum, à la place publique ; vocable qui dit son attachement à tous les répertoires, sacré mais aussi profane.

 

L'ensemble est constitué de jeunes musiciens professionnels de grand talent, réunis par le même désir de faire vivre un ensemble professionnel neuf, ouvert et exigeant.

Chef d'orchestre, arrangeur et compositeur, François BERNARD débute ses études musicales au conservatoire de Saint-Étienne où il obtient les DEM (médailles d'or) de flûte traversière, musique de chambre, analyse, formation musicale, histoire de la musique et harmonie.

Il suit en parallèle des études universitaires et prépare une thèse de doctorat sur l'œuvre de MÉHUL. Il est professeur agrégé de musique depuis 2003. Il est notamment chargé de cours à la Faculté de musicologie de l´Université Jean-Monnet de Saint-Étienne.

Ses études de direction d´orchestre débutent avec Yves CAYROL, études qu´il poursuit avec Dominique ROUITS à l'École Normale de Musique de Paris. Il entre en 2003 dans la classe de direction d´Hervé KLOPFENSTEIN à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (Suisse); il y obtient, en 2006, son Certificat supérieur de direction d´orchestre.

Directeur musical de l'orchestre symphonique Musica depuis 2002, il se produit régulièrement avec cette formation où il dirige les grandes oeuvres du répertoire symphonique.

Spectacles

DON PROCOPIO - Bizet

opéra-bouffe en deux actes - version orchestrale

CRÉATION MISE EN SCÈNE EN 2016

 

L'oeuvre Don Procopio est le fruit d'une période bénie de la vie de Bizet. Le jeune prodige vient de remporter le Grand Prix de Rome à l'âge de 19 ans. En Italie, après ses années de formation académique parisienne dans les classes d'orgue, fugue et composition, il découvre la liberté du jeune homme en même temps que la générosité de la musique italienne, qui vient féconder son génie. Opéra buffa truculent, marqué du parrainage de la verve rossinienne, annonciateur déjà des couleurs chatoyantes propres au compositeur de Carmen, ce chef-d'oeuvre de musique légère, vif, alerte, est à l'image du génie de 20 ans que fut Bizet à Rome : juvénile, plein de sève, d'audace et de talent, et, par-dessus tout, heureux.

 

L'opéra fut initialement composé en italien ; la Cappella Forensis en donne la version en français.

Les Nuits d'Été - Berlioz

Si le romantisme a souvent cherché son inspiration dans les brumes du nord de l'Europe, la sensualité mystérieuse et le charme envoutant des nuits du sud et de l'orient ont parfois inspiré aux compositeurs romantiques leurs pages les plus ensorcelantes. Combien d´oeuvres d'Hector Berlioz méritent-elles ce sous-titre de "Nuits d'été" ?

 

 

 

Depuis la nuit véronaise de Roméo et Juliette jusqu'aux nuits africaines des Troyens, en passant par les amours siciliennes de Béatrice et Benedict, l'univers berliozien est traversé de ces tableaux nocturnes à la sensualité exotique et au charme sonore et frémissant. Le concert propose une nouvelle version des Nuits d'été, à mi-chemin entre la version originale pour chant et piano et la version orchestrée.

 

 

 

Berlioz n'a pas composé les 6 mélodies qui constituent cette oeuvre pour un seul type de voix. Nous en présentons une version pour ténor et mezzo-soprano, accompagnés par un septuor à cordes dans une orchestration originale de François Bernard. Le concert continue avec le duo d'amour de Didon et Enée, "Nuit d'ivresse et d'extase infinie", tiré des Troyens. puis l'ensemble instrumental interprétera la scène d'amour de Roméo et Juliette. Enfin le concert se termine avec le duo et le duettino de Béatrice et Benedict.

Année de création : 2009

Musique
  • Musique classique et contemporaine
Contacts
21 place de la fontaine
42890 Sail sous Couzan
06 46 06 03 36
Mentions obligatoires et partenaires

Convention avec le Département Loire

Soutien du Centre Culturel du Château de Goutelas, et du conservatoire Massenet à St-Étienne

 

 

La Nacre